top of page
Rechercher

Nouvelle classification métallurgie : comment procéder ?

Besoin de mettre en place la nouvelle classification de la métallurgie ? Pour vous aider dans votre démarche, voici les 5 grandes étapes méthodologiques ainsi que les points clés à avoir en tête :


1️⃣ REPERTORIER LES EMPLOIS - ET NON LES POSTES

Quelle est la différence entre un emploi et une poste ?

Un poste = 1 situation individuelle de travail

Un emploi = 1 ensemble de postes de travail ayant des activités et des compétences similaires

→ Choisissez donc le bon niveau de granularité !


2️⃣ FAIRE/METTRE A JOUR LES DESCRIPTIFS D'EMPLOI

→ Impliquez les managers pour bien décrire les principales activités, le niveau d'autonomie de l'emploi et de responsabilité, les relations de travail et la place dans l'organisation ainsiq que les connaissances spécifiques nécessaires.

→ Organisez un comité de relecture pour vous assurer de la qualité des descriptifs, ce sera le gage d'une cotation réussie.


3️⃣ COTER LES EMPLOIS avec les 6 critères classants

→ Par lots d'emplois, avec les managers que vous aurez préablablement formés à la méthode de cotation.

→ Assurez vous de la cohérence d'ensemble


4️⃣ EVALUER LES IMPACTS ET AJUSTER LES DECISIONS

Les risques sociaux et financiers étant non négligeables, il s'agira de bien évaluer les impacts :

→ individuels, notamment pour les salariés sur et sous cotés

→ collectifs en termes d'augmentation de masse salariale


5️⃣ COMMUNIQUER LES COTATIONS AUX SALARIES

→ Faites de la pédagogie sur les principes de la classification : on cote un emploi et non une personne.

→ Pensez à garder vos justifications de cotation, les salariés pourront demander des précisions.


Si ce travail est fastidieux, bien réalisé, il peut vous permettre de clarifier votre organisation et donner plus de lisibilité à vos collaborateurs.




5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page