top of page
Rechercher

Et si on désamorçait le conflit social avant qu'il n'éclate ?

J'ai malheureusement eu quelques gros conflits sociaux à gérer dans ma carrière. Je dis malheureusement car ces conflits laissent souvent beaucoup de traces, à titre individuel mais aussi au niveau collectif. Ils prennent également beaucoup de temps et d'énergie à tout le monde que l'on pourrait utiliser à bien d'autres choses ... Sans parler des pertes financières et de la dégradation de l'image de l'entreprise auprès de l'ensemble de ses interlocuteurs.


Alors avant de vous parler de la manière de les gérer au mieux, j'avais envie de vous parler de l'importance de les désamorcer avant que le conflit n'éclate !


Cela peut sembler être une évidence, pourtant c'est une erreur fréquente que de ne pas écouter et traiter les points de tension au bon moment :

❌parce que l'on se sent dans son bon droit

❌parce que l'on se sent "fort"

❌parce que l'on n'a pas les bonnes informations du terrain, les bons capteurs

❌parce que l'on se dit qu'il s'agit juste de quelques agitateurs, que la situation va se tasser


Or lorsque le conflit social éclate, on rentre dans une période passionnelle qui peut être longue et durant laquelle il va être très compliqué de discuter et de négocier 🤔. Suivant le niveau de mobilisation et les modes d'action des grévistes, cela peut durer des semaines, voire des mois ...


🔎Si vous avez des remontés terrain sur des sujets de tension, des questions CSE/des tracts qui se multiplient sur un sujet en particulier ou encore un cahier de revendications, je vous conseille donc :


✔d'aller au contact du terrain avec votre encadrement pour échanger, comprendre le problème précisément

✔de croiser les informations et les points de vue

✔de chercher des solutions au problème, de communiquer sur ces solutions ou de vous engager à répondre dans un délai si le problème est complexe à résoudre.


Votre attitude pendant cette période de pré-conflit peut être déterminante pour la suite des évènements !




4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page