Rechercher

Et si on arrêtait de se focaliser sur les opposants au changement ?

Lorsqu'on a à mettre en oeuvre un changement - qu'il soit technique, organisationnel, social, managérial ou culturel - une des erreurs les plus communes est de mettre une grande partie de son énergie à essayer de convaincre ou de contrer les opposants.


Sauf que ... on les fait rarement changer d'avis de force et le temps qu'on passe avec eux, on ne le passe pas :


✔ avec les personnes "hésitantes" qui constituent en règle général le gros de la population et sur lesquelles il est clé de se concentrer pour les faire basculer

✔ avec les personnes "motrices" qui peuvent se démotiver faute de reconnaissance de leur engagement


Sur ce sujet, je vous conseille la lecture de l'ouvrage d'Eric Delavallée " les 10 règles d'or du changement " qui est très éclairant et pragmatique.




4 vues0 commentaire