Rechercher

Dernière alternative au PSE pour surmonter les crises : le congé de mobilité

Dernier outil que je souhaitais vous présenter brièvement pour vous aider à faire face à vos difficultés structurelles sans PSE : le congé de mobilité.


Dans le cadre d'une rupture conventionnelle collective ou d'un accord de GEPP (ex GPEC), l'employeur peut proposer un congé de mobilité qui est une alternance de mesures d'accompagnement, d'actions de formation et/ou de périodes de travail, au terme de laquelle le contrat de travail est rompu.


Ce dispositif est à la fois souple pour le salarié et pour l'employeur :


⚖POUR LE SALARIE : il nécessite obligatoirement l'accord du salarié qui conserve une partie de son salaire et bénéficie d'aides au retour à l'emploi pendant la durée du congé

⚖POUR L'EMPLOYEUR : il s'agit d'une rupture d'un commun accord échappant à la procédure de licenciements économiques collectifs


ENCORE UNE FOIS UN IMPERATIF : NEGOCIER UN ACCORD !


7 vues0 commentaire