Rechercher

Alcool au travail : Que peut-on légalement faire ?

Pour celles et ceux qui en ont l'expérience, gérer des problématiques d'addiction à l'alcool dans l'entreprise n'est pas chose facile. Pourquoi ?


📍Parce que je sujet est délicat. Si beaucoup veulent aider parmi les collègues et managers, on ne sait pas toujours quoi faire et on peut parfois être tenté de "couvrir la personne" ou de faire semblant de ne pas voir.

📍Parce que la législation peut parfois donner l'impression qu'on ne peut rien faire mais qu'on est quand même responsable en cas de d'accident ou de problème.


❓Alors, que dit exactement la loi sur l'alcool au travail ? Que peut-on faire en tant qu'employeur ?


→ En premier lieu, seuls sont autorisées la consommation de vin, de bière, de cidre ou de poiré.


→ Depuis 2014, il est possible de limiter la consommation d'alcool sur le lieu de travail ou de l'interdire sous certaines conditions. Je vous le conseille fortement sur des sites avec des risques importants.


→ L’employeur ne doit pas laisser entrer/travailler une personne ivre : en cas d’accident, sa responsabilité est engagée (obligation de sécurité)


→ En cas de présomption, apporter une preuve via un contrôle d’alcoolémie :

o doit être prévu au règlement intérieur

o possible uniquement dans le cas où la nature du travail peut exposer des personnes ou des biens à un danger

o refus possible du salarié : appel à la police pour effectuer le test

o en cas de contrôle positif : possibilité de sanction disciplinaire


Enfin je terminerai par 2 choses très importantes : au delà de la législation, il est clé de travailler de concert avec la médecine du travail et de mettre en place des moyens de prévention (campagne de prévention, formation des managers ...).



1 vue0 commentaire